Wake : l’histoire cachée des femmes meneuses de révoltes d’esclaves

Si les révoltes d’esclaves sont connues, le rôle qu’y ont joué les femmes a souvent été invisibilisé. Petite-fille d’esclaves, juriste et historienne, Rebecca Hall dévoile la trajectoire oubliée de ces femmes qui ont pris la tête de révoltes à bord des bateaux négriers, mais également sur le territoire américain, au XVIIIe siècle. Menant un travail de recherche approfondi dans des archives aux États-Unis et au Royaume-Uni, elle a étudié d’anciens dossiers judiciaires, des journaux de bord de capitaines ou encore nombre de correspondances. Entre ces histoires mises en lumière est intercalée la trajectoire personnelle de Rebecca Hall, celle d’une vie vécue dans le sillage de l’esclavage, et le récit des difficultés qu’elle a rencontrées pour enquêter sur te sujet. Illustré avec puissance et éloquence, Wake explore les pans occultés d’un héritage douloureux et souligne à quel point le passé, bien que lointain, ne cesse de résonner, jusqu’à aujourd’hui.

AUTEUR : Rebecca Hall et HUgo Martinez, Trad. Sika Fakambi
ÉDITEUR : Cambourakis
205 pages, 22€