A partir de documents inédits et d’archives personnelles, l’auteure retrace l’histoire de l’engagement de Simone Veil des années 1960 jusqu’à la fin de sa vie, d’abord comme magistrate et militante politique puis comme ministre sous la présidence de Valery Gicard d’Estaing, enfin dans ses fonctions postérieures, notamment à la présidence du Parlement européen.
AUTEUR : Dominique Missika
ÉDITEUR : Seuil
205 pages, 19.90€