Dans un Pékin sous verrou sanitaire et autoritaire, un jeune marié livre ses confessions : agent de cybersécurité pour le gouvernement chinois, il surveille le Net, les réseaux sociaux, et bloque les mots interdits dans les échanges entre citoyens connectés. Et il a fort à faire !

Dès que retentissent les premières notes d’une vieille comptine pékinoise, il sait qu’un des membres de sa famille est sur WeChat. Et pour les protéger, le voilà qui censure à tout-va. Mais il commence à mettre en doute les informations officielles. Il « fait le mur », passe de l’autre côté du Firewall et découvre que la frêle silhouette en chemise blanche face à un tank sur la place Tiananmen n’était pas un photomontage…

Bientôt la muraille numérique s’effrite et les rumeurs d’un chaos à venir se font entendre. Les verrous pourraient-ils lâcher – et déclencher l’apocalypse ? Ou la révolution.

Cybercomédie familiale, Les Portes de la Grande Muraille est à la fois une critique au vitriol et un ardent chant d’amour à Pékin et son histoire.

AUTEUR : S.X. (pseudonyme, 19..-…)
ÉDITEUR : Zulma
254 pages, 21.10€